Ou quand la beauté est à portée de main...
Gérard Tur
Dans mon jardin au ras du sol
L'exposition
1/4
DSC05127 1200px.jpg
Le photographe
Gérard Tur
Photographe
Bérat (31)
 
Je suis passionné de photographie depuis l’age de 15 ans. Amoureux de la nature, mon domaine de prédilection a toujours été le monde des fleurs et des insectes et c’est tout naturellement que
je me suis tourné vers la macrophotographie. Armé de mon premier appareil photo argentique, un Pentax K1000, et de quelques bagues allonges, je parcourais la campagne à la recherche de tout ce petit monde. Les critères de l’époque étaient de chercher les plus forts grossissements, aussi bien pour relever le défi de capter le moindre détail que pour épater les copains car c’était techniquement assez difficile, aujourd’hui, les très gros plans n’étonnent plus grand monde.

Avec l’expérience, je me suis aperçu que ces photos, style naturaliste ne me satisfaisaient pas vraiment. Je me suis donc orienté vers la proxiphotographie qui consiste en des prises de vue qui associent le milieu naturel à mes différents sujets, ce qui favorise la créativité et permet de faire naître les émotions, impossibles à éprouver à la vision d’un gros plan sur un œil de mouche.

Le passage au numérique s’est effectué sans problèmes, d’autant plus qu’il apportait quelques éléments de confort, comme la lecture immédiate des clichés, l’écran orientable, le traitement d’image entre autres.

J’adhère depuis quelques années au club photo de Bérat, Fotobis, ce qui me permet d’échanger et de progresser. Au cours de mes sorties photo, j’ai malheureusement pu constater depuis plusieurs années la raréfaction de nombreuses espèces aussi bien fleurs qu’insectes, qui paient un lourd tribut à l’agriculture intensive et à la destruction de leur habitat naturel.


 

L'exposition

Un papillon encore tout couvert de rosée aux premières lueurs de l’aube, une fleur fragile se frayant un chemin parmi les herbes folles, il ne m’en faut pas plus pour arpenter la campagne à la rencontre de ces instants précieux.

 

J’aime les belles lumières du matin et les chaudes couleurs du crépuscule, j’aime ces moments de transition qui ne durent jamais très longtemps, où tout être vivant va basculer dans un autre univers, j’aime être là, tout simplement, immobile, à contempler cette vie qui se déroule sous nos yeux sans que l’on y fasse forcément attention. A quoi bon aller chercher au loin les plus belles images, alors que la beauté est à portée de main, dans le champ derrière chez moi. Il se joue dans ces quelques mètres carrés, la même comédie qui se joue sur la planète entière, l’amour, la vie, la mort…


A l’heure où il est de plus en plus difficile, non pas de photographier les insectes, mais de les trouver, je voudrais par mes photos, partager mes découvertes avec le spectateur et peut être l’amener à une réflexion sur le rôle crucial que jouent ces invisibles, à savoir que sans eux le futur de l’être humain n’a pas d’avenir !

Thèmes : jardin, proxi, flore, insectes, nature...

Gérard sera parmi nous samedi et dimanche, sur Pyrénicimes 2020, pour échanger autour de son exposition

Venez rencontrer le photographe :

Samedi 21 novembre 2020 - 10h à 18h

Dimanche 22 novembre 2020 - 10h à 17h

Exposition visible du 3 au 22 novembre 2020 dans la Mairie de Pibrac (salle du Conseil Municipal)

Festival Pyrénicimes - Tous droits réservés -

Réalisation : Carole Lafontan | www.obivouak.com

  • Facebook réflexion
Phil Garcia