Repas conté montagnard

Jeu 22.11.2018 - 19h30

Dans ce spectacle "D'ici, pas d'ici", je m'interroge sur ce que c'est que d'être ou ne pas être de quelque part et donc dans mon cas, de l'Ariège. Il va sans dire que la montagne est très présente, puisque c'est aussi être "de la montagne".

 

Olivier de Robert, "D'ici, pas d'ici".

Durée du spectacle : 70 min - dès 12 ans

Repas conté montagnard le jeudi 22.11 dès 19h30

avec Olivier de Robert (sur réservation)

 

CONTER, ce n’est jamais que dire avec lenteur ce qui pourrait être résumé en quelques mots. C’est prendre le temps de suivre les chemins buissonniers du rire et du rêve, ceux qui vont en mille détours des lèvres aux cœurs. C’est cela que j’aime : prêter ma voix aux taiseux qui savent les choses essentielles et n’en disent rien ou presque, de peur de déranger. Tricoter des bouts de phrases toutes simples pour finir par dire les grandes vérités, celles qui viennent du fond de l’âme humaine. Et puis raconter plutôt que conter, dire l’Histoire quand se taisent les histoires, enclencher la machine à remonter le temps pour jeter un coup d’œil sur des pages célèbres ou oubliées du grand livre du Temps. Cathares, Jaurès, Aéropostale, Grande Guerre… Oublions un instant les tableaux noirs de l’école, ces récits sont de chair et de sang, ils sont l’aventure des hommes. Contes ou récits, les mots s’envolent… Attrapez les.

Menu mijoté par Le Fou Gascon

Parmentier de canard

(parmentier de confit de canard aux pommes de terre et citrouille, accompagné de salade verte)

Fromage pyrénéen

Panna cotta à la crème de marron et compotée de coing

(apéro/vin/café compris)

Réservations (20€ / pers)

Pour réserver, télécharger & renvoyer le document ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

Adresser votre règlement (à l’ordre de PRM) à :

Festival Pyrénicimes c/o Brigitte Mondini

13, rue des Figuiers
31 530 MENVILLE

Inscriptions jusqu’au 15 novembre 2018*

Infos : 05 61 85 14 12

* dans la limite des place disponibles

 

Festival Pyrénicimes - Tous droits réservés -

Réalisation : Carole Lafontan | www.obivouak.com

  • Facebook réflexion